Accès Direct
  • Partager cet article sur :

L’aquariophilie, il y en a pour tous les goûts

12/01/2016

«Les néophytes croient souvent quil est plus facile de soccuper dun poisson que dun rongeur. Pas du tout. Comme nimporte quel animal, il a des besoins et réclame de lattention. Et a fortiori une espèce deau de mer. Il faut un investissement technique important pour bien en prendre soin », souligne Nathalie Hibal-Faraon. Responsable Qualité Animalerie Truffaut et Responsable de la commission Animalerie de la FNMJ, elle précise qu’il n’y a pas pour autant d’espèce « réservée » à un certain type de client : « nimporte qui peut se lancer dans laquariophilie, sil est bien conseillé. »

En revanche, l’entretien de l’eau est cruciale et le niveau de connaissances, de patience, de difficultés et d’équipement nécessaires varie selon qu’elle est froide, douce ou salée. Les profils d’acheteurs se distinguent donc en fonction du temps, de la motivation et du budget qu’ils sont prêts à y consacrer.

Généralement, l’eau froide, (à température ambiante) est plutôt l’apanage des enfants. Ils y mettent un ou deux poissons rouges qu’ils identifient clairement comme leurs compagnons. Mais attention, contrairement à ce que l’on peut penser, même si ce type d’aquarium est le plus simple d’entretien, il ne vit pas tout seul pour autant. Il faut non seulement nourrir correctement les animaux, mais aussi leur offrir un volume d’eau suffisant, veiller à en changer (10 % tous les quinze jours) et assurer une bonne filtration.

De leur côté, les aquariums d’eau douce sont plutôt la cible des adultes. Même si, là encore, rien n’empêche les plus jeunes, bien encadrés, de s’y intéresser. Quant au choix des espèces, pas de généralité sur le profil du public. Tout dépend si le client dispose d’un grand ou petit espace, s’il souhaite beaucoup de poissons ou non, de quelle couleur, de quelle origine géographique, et quel écosystème il veut recréer.

Enfin, les plus motivés, et prêts à consacrer le maximum de temps et d’argent à leur hobby, pourront se tourner vers l’eau salée, avec la batterie de matériel qu’elle réclame au départ pour la fabriquer, vérifier sa stabilité, l’écumer, la brasser. Certains se lancent même dans l’ornementation de pans de mur entiers avec des aquariums récifaux !

Pour aller plus loin...

 


  • Distributeurs phyto
  • Agrément des entreprises
  • Formulaire Cerfa
  • Où déposer vos déchets chimiques?
  • Eco-mobilier
  • Certification MPS
  • Médiation de la consommation
  • Catalogue Phyto
  • Ma Plante, Mon Bonheur
  • Commerces de proximité
  • La Maison de Loupy - Apprends à vivre avec ton chien
  • Les plants de légumes
  • par Alain Delavie
  • Certification Plante bleue
  • Jardins de France
  • Oiseaux de la Nature
  • Jardiner Autrement
  • Plants de pomme de terre
  • Apprends les gestes simples pour bien vivre avec les chiens
  • L'eau, une ressource précieuse pour le jardin
  • News Jardin TV
  • HortiQuid
  • Jardinons à l'Ecole
  • Jardiniers de france
  • Salon du Végétal
  • Rendez-vous aux Jardins
  • Jardins, Jardin
  • Floralies internationales de Nantes
  • Journées des Collections
  • Plant Event
  • Expozoo Paris Animal Show
  • Spoga+Gafa
  • CNVVF
  • CDCF
  • GNIS
  • VAL'HOR
  • IGCA
  • CNCH
  • PRODAF
  • VEGEPOLYS
  • Excellence Végétale
  • SNHF
  • PROMOJARDIN
  • PACTE POUR LE JARDIN
  • FAFSEA