Accès Direct
  • Partager cet article sur :

Des corridors écologiques en ville

01/06/2016

Pour retrouver une ville écologiquement viable, la mission de la Trame Verte compte sur tous les jardins, publics et privés, mais aussi les balcons et les rebords de fenêtres !

Le rôle des jardins en ville

Hier destinés uniquement aux loisirs, les jardins sont devenus aujourd’hui des espaces naturels d’une importance capitale au sein des villes. En plus de contribuer à rendre notre cadre de vie plus apaisant, ils permettent une meilleure régulation des températures, en particulier en été. Plus les surfaces de verdure sont nombreuses, moins on ressent l’échauffement de l’atmosphère dû à la réverbération du soleil sur les surfaces minérales. Les jardins améliorent aussi l’air que nous respirons, la verdure ayant la capacité d’absorber une bonne dose de gaz carbonique et des polluants rejetés dans l’atmosphère. Ils évitent la perte d’une trop grande partie des eaux de pluie, celles-ci s’infiltrant dans la terre au lieu de disparaître dans les égouts. Enfin, ils nous reconnectent avec le cycle des saisons, en offrant en particulier la possibilité de redécouvrir la culture des fruits et des légumes, même dans de petits espaces.

Comment favoriser la biodiversité ?

Tous ces avantages jouent donc en faveur d’une vie urbaine meilleure. Mais le rôle des jardins ne s’arrête pas là. Il s’enrichit encore d’un facteur clé pour notre avenir : la biodiversité. Les plantes, qu’elles soient d’ornement ou nourricières, contribuent à conserver une diversité végétale utile à notre vie sur terre. Plus elles sont nombreuses et variées, plus elles attirent également une petite faune plurielle qui agit en faveur de l’équilibre écologique du jardin. Les insectes pollinisateurs reviennent d’ailleurs en force dans les villes, alors qu’ils disparaissent peu à peu des campagnes, chassés par la monoculture intensive et l’emploi de pesticides. La nature préservée dans les jardins urbains publics et privés, et relayée par des espaces végétalisés sur les toits, sur les murs, sur les terrasses et les balcons, constitue ainsi une trame dynamique où la vie peut s’exprimer. Les oiseaux comme les insectes en sont les premiers privilégiés, trouvant là des lieux de nourrissage, de pause ou de nidification.

L’écologie urbaine compte aujourd’hui sur ces corridors de verdure pour rendre nos cités vivantes. En plantant des espèces variées, en évitant d’imperméabiliser les sols et en gérant de façon la plus écologique possible ses cultures, chaque jardinier est donc un acteur de la biodiversité.

Entretien avec Stéphane d'Halluin, responsable Développement durable et Qualité chez Botanic

Pour aller plus loin :

www.trameverteetbleue.fr

 

 

image www.freefoto.com


  • Distributeurs phyto
  • Agrément des entreprises
  • Formulaire Cerfa
  • Où déposer vos déchets chimiques?
  • Eco-mobilier
  • Certification MPS
  • Médiation de la consommation
  • Catalogue Phyto
  • Ma Plante, Mon Bonheur
  • Commerces de proximité
  • La Maison de Loupy - Apprends à vivre avec ton chien
  • Les plants de légumes
  • par Alain Delavie
  • Certification Plante bleue
  • Jardins de France
  • Oiseaux de la Nature
  • Jardiner Autrement
  • Plants de pomme de terre
  • Apprends les gestes simples pour bien vivre avec les chiens
  • L'eau, une ressource précieuse pour le jardin
  • News Jardin TV
  • HortiQuid
  • Jardinons à l'Ecole
  • Jardiniers de france
  • Salon du Végétal
  • Rendez-vous aux Jardins
  • Jardins, Jardin
  • Floralies internationales de Nantes
  • Journées des Collections
  • Plant Event
  • Expozoo Paris Animal Show
  • Spoga+Gafa
  • CNVVF
  • CDCF
  • GNIS
  • VAL'HOR
  • IGCA
  • CNCH
  • PRODAF
  • VEGEPOLYS
  • Excellence Végétale
  • SNHF
  • PROMOJARDIN
  • PACTE POUR LE JARDIN
  • FAFSEA